Coeur_avocat_tofu_fum___galantine_quinoa_aubergines_banane_et_chutney_bananes_1Cb

  Encore un plat que j'avais proposé lors du Dîner herbivore pour Pralines et gratons. C'est très rapide à faire, excellent et original. J'adore les avocats, notamment utilisés en préparation ; le guacamole ... c'est tellement bon lorsque c'est fait dans les règles de l'art : c'est à dire avec de l'ail, de l'oignon, du piment, du citron vert, de la coriandre, de la bonne huile d'olive... et pas un malheureux sachet d'épices tout préparé qu'on ajoute en mixant sauvagement le tout ! Il n'y a pas d'épices dans un guacamole, alors je me suis toujours demandée ce qu'il pouvait bien y avoir dans ces sachets ! Non, je ne suis pas téméraire au point d'avoir testé moi-même! Goûter une bouchée de "guacamole" ainsi préparé m'a suffi pour savoir que je préférais la manière authentique de procéder.
Donc, j'avais pensé un moment à faire un guacamole, un "vrai" guacamole ; mais le but du jeu était de faire découvrir un échantillon le plus varié possible de la cuisine végétarienne, et des ingrédients qui vont avec ; c'est pourquoi j'ai eu envie d'associer l'agar-agar à l'avocat.

agar_agar_1C    agar_agar_2C

Personnellement, j'aime bien la marque Celnat, présentée en sachets de 2 g.

J'emploie très souvent l'agar-agar : j'adore cette algue au goût neutre, mais avec un fort pouvoir gélifiant. Je l'utilise sous forme de poudre plutôt que de paillettes, je trouve qu'elle s'amalgame mieux ainsi. Elle ne contient pas de calories, est riche en calcium, phosphore, fer, est détoxifiante ... C'est beaucoup plus sain que la gélatine faite d'os broyés, chauffés à très haute température et assaisonnés avec différentes joyeusetés telles que acide chlorhydrique, soude caustique, j'en passe et des meilleures... L'agar-agar permet toutes sortes d'utilisations, toutes plus bluffantes les unes que les autres : dans une glace pour lui donner une consistance toute moelleuse, dans une panna cotta sans gélatine, pour faire des sauces ayant la consistance ( mais pas les calories ! ) d'une mayonnaise ( ma "mayonnaise" d'amandes, par exemple ), pour faire des mousses de légumes du plus bel effet - façon flans ou alors moulées à la cuillère à glace, avec un coulis - des cheese-cakes légers-légers, à incorporer au dernier moment à une gelée, à une confiture de lait, pour limiter temps de cuisson ( qui dénature forcément les aliments ) et quantité de sucre ... etc, etc, je pourrais encore continuer longtemps, mais le mieux est de déguster ! Je crois que c'est plus convaincant que tous les discours possibles !

Pour 6 coeurs individuels :

300 g de chair d'avocats
tofu fumé : 50 g + 25 g coupés en très petits dés
55-60 g d'échalote ciselée
15 cl de crème d'avoine ou de soja ( ou fleurette si vous préférez ! )
1 cuillère à café d'agar-agar = 2 g  = 1 sachet
1/2 ou 2/3 de jus de citron vert
sel, poivre blanc
coriandre fraîche ciselée

Mixer la chair des avocats, l'échalote, l'ail, le citron, le tofu fumé, le sel, le poivre.
Délayer l'agar-agar dans un peu de crème, puis dans la totalité ; faire frémir environ 2 minutes en remuant pour que cela ne colle pas au fond de la casserole. Verser immédiatement dans la préparation précédente et donner un coup de mixer pour homogénéiser l'ensemble.
Verser tout de suite dans un saladier ( il ne faut pas attendre que la préparation prenne ), et ajouter pas mal de coriandre ciselée, ainsi que les 25 g de tofu fumé ( en dés ) que l'on n'a pas mixés.
Répartir alors dans le ou les moules ; si on choisit un grand format, on servira alors ce flan en tranches ; au fond des moules, on peut mettre une pluche de coriandre pour décorer, puis on répartit la préparation, et on fait prendre au frigo.

Ces petits coeurs seront très bien accompagnés par une petite salade de tomates toute simple : de bonnes tomates en dés, un peu d'échalote ou d'oignon rouge ciselé, un peu de coriandre fraîche, un peu de tamari ou sauce soja et, si vous le désirez, un filet d'huile d'olive ( aromatisée au basilic pour encore plus de raffinement ! ).

Variantes :

Le tofu fumé s'emploie souvent à la place des lardons mais, pour cette recette, je vous conseille plutôt, si vous le désirez, de le remplacer par du jambon cru séché, dans les mêmes proportions, en gardant une partie mixée et une autre non mixée.
La coriandre peut bien-sûr se remplacer par une autre herbe, notamment, en saison, du basilic.