shak_courg_toor_dal_achard_pommes_curry_ch_fl_C

  Pour rester dans l'ambiance de nos quatre jours précédents, j'ai  très envie en ce moment de repas complets indiens. C'est d'ailleurs souvent le cas avec moi : lorsque nous revenons d'un de nos voyages, nous tentons de  rester dans la même atmosphère par les repas ; et, selon le pays d'où nous revenons, mon père, s'il vient  nous faire une visite à ce moment, sait quelle cuisine il va déguster !
Donc en ce moment, c'est indianitude ! C'est un thali que je vous propose aujourd'hui ; "thali" signifie "plateau", ce sont ces assiettes indiennes typiques, en métal, avec plusieurs petits compartiments pour y disposer les différentes composantes du repas, afin qu'elles ne se mélangent pas. Non, je n'ai pas de thali chez moi, car ramener cela n'est pas très pratique lorsque l'on est en voyage-sac-à-dos ! Mon thali est donc en fait une assiette bien occidentale, mais l'esprit originel est respecté : deux curries de légumes différents, du riz, des légumineuses servies comme une sauce sur le riz, et un achard ou chutney. Manquaient un papadum, paratha ou chapati !

Shak de courgettes :

Très "Inde du Sud", avec cette touche de lait de coco.

600 g de courgettes coupées en dés
2 gousses d'ail pressées
1/2 cc de curcuma
environ 10 cl de lait de coco
sel

Vaghar :

1 cs de ghee
6-7 grains de fenugrec
graines de moutarde et de cumin (1 grosse cc de chaque)
1 petit piment rouge très finement ciselé

Faire le vaghar, c'est à dire faire chauffer le ghee et y faire tout d'abord éclater les graines de moutarde ; lorsqu'elles commencent à crépiter, mettre les autres épices (couvrir éventuellement, si l'on ne veut pas retapisser toute la cuisine !) ; lorsque le feu sera moins vif, ajouter le piment.
A feu très doux, faire alors fondre les courgettes ; ajouter l'ail, le sel, remuer et couvrir.
Un peu avant la fin de la cuisson, ajouter le lait de coco et le curcuma, faire quelque peu réduire sans couvercle.

Toor dal à la tomate :

Les toor daal sont des lentilles jaunes huilées, typiquement indiennes, et délicieuses. Les voici crues :

toor_dal_1C

Ici, ces toor dal se présentent comme une sauce onctueuse, dont on arrose le riz ; si vous voulez une consistance de purée, il vous faudra réduire la quantité d'eau ( que j'ai moi-même déjà pas mal réduite, car je me suis inspirée ici d'une recette de Kiran Vyas) ; mais je ne vous le conseille pas vraiment, car les deux curries ne sont très liquides ni l'un, ni l'autre, ces dal onctueuses sont donc tout à fait bien venues.

200 g de toor dal
300 g de tomates pelées et coupées en dés
3 cs de noix de coco râpée
3 cc de jus de citron ou de pâte de tamarin
2 cc de sucre rapadura
sel
coriandre fraîche ciselée

Vaghar :

3 cs d'huile de sésame ou d'olive
2 cc de graines de cumin, 2 cc de graines de coriandre que l'on moût
1 pincée d'asafoetida
1 petit piment rouge ciselé
0,8 l d'eau

Verser le toor dal dans l'eau bouillante salée (c'est le moyen de procéder pour les toor dal) et laisser frémir tout doucement à couvert ; après 1/2 heure, ajouter le curcuma, la noix de coco, les tomates et le sucre complet, et laisser encore mijoter à couvert pendant 10 mn.
Pendant ce temps, faire le vaghar : faire chauffer l'huile et y faire revenir les épices, en commençant par la moutarde ; lorsque les graines crépitent, ajouter les autres ; lorsque le feu est moins vif, terminer par le piment ciselé.
En fin de cuisson des toor dal, incorporer le vaghar, le tamarin ou jus de citron ; ajuster l'assaisonnement.
Pour terminer, disposer la coriandre ciselée sur le dal.

Ce dal n'est pas long à préparer ; la cuisson nécessite environ 45 mn au total, mais vous pouvez tout à fait le préparer à l'avance -c'est ce que j'avais fait- et le faire réchauffer au dernier moment ; d'autre part, vous n'êtes absolument pas obligé(e) de le regarder cuire ! Vous pouvez donc vaquer à vos occupations pendant ce temps ! Tout cela pour vous prier d'oublier cocottes minutes et autres engins barbares accélérateurs de cuisson, qui détruisent les propriétés des aliments de même que, cela va toujours avec, leur goût ! Le résultat sera moins fin et votre petit corps n'y trouvera pas autant son compte !

Inde_220

Bergère jouant de la cithare, sur le temple de Venugopala, un des bâtiments du gigantesque temple de Srirangam (dont la construction s'est étalée du 10ème siècle au ... 20ème !), à Tiruchirapally (dans le Kérala).

Pour la cuisson à l'indienne du riz Basmati, vous pouvez aller voir ici (clic) , pour l'achard de pommes, c'est là (re-clic !) ; quant au curry de chou-fleur et petits pois, je n'en vous donnerai pas la recette dans ce post -trop long ! : il est assez classique -ce qui n'empêche pas qu'il soit délicieux !- avec des graines de moutarde, du gingembre,  du curcuma, de la cannelle, du cumin, de la coriandre (moulue et fraîche), et un peu de tomates concassées ; et, il y a quelque temps, Fabienne nous en proposé un assez semblable, même s'il comporte davantage de tomates : vous pouvez aller voir ici.

Il ne vous reste plus qu'à composer votre assiette : les deux curries de légumes, le riz, généreusement arrosé des toor dal, et un peu d'achard à côté.
Bon appétit !

shak_courg_toor_dal_achard_pommes_curry_ch_fl_C