Non mais quelle présomption ! Un top ten alors que mon blog est né en septembre !!
En fait, je réponds à la fort sympathique invitation  de Marion et, pour me justifier,  je dirais que j'ai tout de même publié une centaine de billets, dont certains dans un anonymat quasi absolu ! Oui, au début, figurez-vous que je ne connaissais même pas Blogappétit (mais oui, c'est possible !), si bien que seuls arrivaient chez moi quelques internautes égarés par Google ! Je me souviens de Jane, mon tout premier commentaire écrit par quelqu'un que je ne connaissais pas, ou aussi d'un fidèle de la première heure, même du premier billet je crois, venant des Etats-Unis, et passant voir tous les jours ou presque mes premiers pas dans la blogosphère ! Bonjour à tous les deux, s'ils font toujours partie de mon lectorat !

Bon, si nous revenions à nos recettes ? Pour le choix, j'ai eu tout de même moins de mal à faire ma sélection que si mon blog était moins neuf, mais pourtant, j'ai dû laisser sur le côté certaines recettes que j'aime beaucoup aussi, et qui ont eu un vrai succès lors de la dégustation. Un seul conseil, allez farfouiller dans mes lexiques !

Je commencerai par mon Iskender Kebab sans kebab ... mais avec des aubergines !
J'aime beaucoup cette recette, c'est une création personnelle que je trouve très réussie -rien que d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche !- et que même de purs carnivores adorent !

Iskender_kebab_4_C

Après cette Kebab, je passerai directement au dessert, avec une tarte qui est une tuerie absolue, tant pour la pâte que la garniture ; création toute personnelle aussi, à fuir si vous avez des tendances addict, car vous n'en réchapperez pas ! Je suis arrivée ici à un résultat au top de la gourmandise : Tarte aux quetches et à la crème.

tarte_aux_quetches___la_cr_me_2C

Un petit plat salé pour alterner ; une association que j'ai imaginée et que j'adore : Velouté de potimarron au crumble de pain d'épices ; avec une recette de pain d'épices que j'ai mise au point et qui me satisfait enfin pleinement : pas trop sucré, très parfumé, tout moelleux ! Et le potimarron, sans lequel je crois que je ne pourrais pas survivre !

Copie_de_velout__ptmr_pain_d__pices_2

Justement, on reste dans la même famille pour mon choix suivant, avec cette merveille des merveilles qu'est le potimarron Kabocha : Mi-crème, mi-purée de Kabocha, accompagnée d'une poêlée de chanterelles noires et de bouchées de tofu laqué au sésame (oui, tout ça !). Encore une création toute perso, et appréciée elle aussi, si j'en juge par la réaction des Pralines lors de mon Dîner herbivore pour Pralines et gratons !

cr_me_Kab__tofu_s_same__chanterelles_5Cb

On continue dans le salé, avec un choc des cultures comme je les aime : Purée de légumes à l'indienne ... et bourriols. Une alliance indo-aveyronnaise improbable, un vrai voyage pour les papilles, un tourbillon de parfums et de moelleux !

pur_e_de_l_gumes___l_indienne_et_bourriols_1C

On reste en Inde, avec un plat tout rapide à faire, et vivement apprécié par tous ceux qui l'ont testé, soit chez moi, soit réalisé par leurs petites mains : Curry de lentilles corail au lait de coco. Un plat qui a une joie histoire, en plus.

Curry_de_lentilles__lait_de_coco_Amma_1C

On revient en France, avec un classique de la cuisine française, revisité façon végétarienne par mes soins, une recette précieuse et festive : Morilles à la crème et au vin jaune, croquettes de riz Basmati à la purée de noisettes.

Copie_de_DSC05134

Parce que cela fait un moment que l'on n'a pas pris de dessert, je vous propose ma Crème brûlée de butternut, absolument délicieuse elle aussi, avec une touche d'originalité liée à la purée de butternut qui y est intégrée ; j'ai hésité avec la Crème brûlée au vin jaune, mais un top ten, c'est un top ten, il faut bien choisir !

cr_me_br_l_e_de_butternut_1C

On va rester dans les desserts intégrant un légume : un Moelleux de patates douces à la cannelle, rhum et fèves tonka, absolument incomparable de fondant, et aux parfums envoûtants.

Moelleux_patate_douce_tonka_cr_me_mi_mi_1C

Enfin, je terminerai par une confiserie absolue, à laquelle, paraît-il, Guillemette est devenue accro, j'ai nommé le Halva au caramel. Ce dessert indien (tel que je le fais, pas comme ils font dans un resto une cantine indienne dans le Vieux Lyon, Le Peshawar ! Il est inapproprié de l'appeler "cantine indienne" d'ailleurs, car dans tous les petits boui-boui en Inde, on mange quarante mille fois mieux que ça !) fait toujours l'unanimité !

halva_5C


Et si Virginie nous proposait à son tour une petite rétrospective de ses délices ?