DSC07539__Large_

  Une première recette de notre Dîner apéritif végétarien. Ces carottes sont une vraie merveille, de quoi dynamiser les basiques carottes râpées, je vous assure ! Et en plus c'est une recette minute !

J’avais envie de sucré-salé, d’épices, donc indien forcément, pour rester dans mon univers imaginaire culinaire ; je m’orientais vers un mélange d’épices à l’indienne, mêlées à des carottes râpées et, tout normalement, des raisins secs…lorsque je me suis trouvée nez-à-nez avec mes fabuleuses cerises séchées bio, achetées à Albi. Un magasin que j’aurai bientôt l’occasion de fréquenter assidûment ! Oui, je sais bien qu’en ce moment, c’est la saison des cerises fraîches mais, ici, il me fallait des fruits séchés ; et ces petites cerises sont un délice absolu. Je fais toujours tremper au préalable les fruits secs, cela les réveille, les rend tout moelleux et exalte leurs parfums. Et ici, pour les mettre immédiatement dans l’harmonie de la sauce, je les ai fait tremper dans une eau aromatisée elle aussi au curry.

J’utilise très souvent le Sojami (regarder dans Pour tout comprendre à "crème") comme base de sauce, c’est extrêmement sain grâce à la lactofermentation (lexique également !), très nutritif tout en étant léger en calories. C'est une variante d'une autre mayonnaise que je vous avais proposée dans ma Salade composée au seitan, parfums de Thaïlande.
Vous avez une sauce toute crémeuse et onctueuse en bouche, sans le côté écœurant de la mayonnaise traditionnelle. Si vous n'avez pas de Sojami, vous obtiendrez un résultat quand même assez voisin avec du tofu soyeux.
Et le gomasio, que l’on saupoudre sans trop le mélanger, vient corser tout cela et complexifier la texture, avec ses grains à la fois croquants et poudreux.

Inde_061__Medium_

C'est à Mahabalipuram dans le Tamil Nadu. Ecrire cette simple phrase me fait intensément désirer d'y être, là maintenant, tout de suite !

Vous avez toute une colline, couverte de végétation et parsemée de masses granitiques, chacune sculptée, certaines gigantesques, toutes magnifiques et délicates ; ces temples taillés dans la roche (je vous en avais montré un dans ce billet, l'avant-dernière photo) ou ces bas-reliefs ont été réalisés entre les VIème et VIIIème siècles.

Vous avez vu cet adorable éléphanteau, qui a fort étourdiment planté une défense dans le sol en jouant ?

Alors attention, je précise tout de même que ces carottes telles que je les ai déclinées ne sont pas un plat traditionnel indien ; je les ai baptisées « à l’indienne » à cause de leur gamme de parfums qui, elle, est dans l’esprit indien, avec toute la couleur et la chaleur de ce pays.

Mayonnaise Sojami curry :

1 pot de Sojami (tofu lactofermenté) (ou bien du tofu soyeux)DSC07495__Large_
2 cs d’huile d’olive (si possible d’ail confit, pour donner encore plus de parfums)
Curry (fenugrec, curcuma, cumin, poivre noir, cannelle, graines de moutarde, gingembre, girofle, piment)
Graines de coriandre
sel de l'Himalaya
Gomasio
Cerises séchées (ou bien un autre fruit sec), trempées dans de l’eau au curry

Faire tremper les cerises au moins deux heures dans de l’eau filtrée additionnée d’une cuillère à café de curry.

Préparer la sauce : vous mélangez tout simplement le Sojami (ou tofu soyeux), l’huile, les épices, un peu de sel, mais sans incorporer le gomasio. On met seulement une petite quantité de sel, car le gomasio va lui aussi saler.
Il ne vous reste plus qu’à râper les carottes, à les mélanger avec les cerises et la sauce. Saupoudrez le gomasio sur les assiettes (afin de bien garder sa texture), ou dans le plat si vous préférez, mais sans mélanger.

Voilà c’est tout ! Et régalez-vous en toute bonne conscience !