Copie_de_DSC08170

  Lavande nous propose cette semaine de nous régaler avec l’artichaut. J’adore véritablement ce légume et, allez savoir pourquoi, je ne le cuisine que rarement ; les petits artichauts violets, tout frais, quel délice ! Mais pour cette recette, il vous faut plutôt des artichauts un peu plus gros, puisque c’est le fond que nous allons cuisiner.

Je suis fan de pistou, j’en fais de toutes sortes : le traditionnel bien sûr, mais aussi sa version végétalienne –qu’il faut absolument que je mette en ligne, elle est tellement délicieuse et légère !- ou bien aux orties, comme ici, à la coriandre, au cresson … et, depuis un moment déjà, j’avais envie de faire une petite crème d’artichauts à l’italienne avec les ingrédients de base du pistou : de l’ail, de l’huile d’olive, des pignons, du Parmesan.

J’ai personnellement remplacé les pignons par des amandes légèrement torréfiées, pour cause d’adaptation auDSC08001__Medium_ contenu de mes placards, mais nous avons trouvé cela tellement bon, que je ne suis pas sûre d’utiliser des pignons une prochaine fois ! Et, à cause du contenu de mon frigo cette fois, c’est du Laguiole vieux qui s’est invité en lieu et place du Parmesan ! Je ne renie bien entendu pas le Parmesan, un fromage à la saveur exceptionnelle, et en plus très digeste puisque, grâce à sa très longue maturation, il ne contient presque plus de lactose ; mais le Laguiole vieux (attention, pas du Cantal un peu fade ! ;-) tient avec brio son rôle de remplaçant.

Je suis en pleine période végétalienne, alors j’ai fait deux versions de cette crème : végétarienne, et aussi végétalienne, avec une touche de miso. Les deux sont vraiment délicieuses, mais j’avoue que nous avons eu une petite tendresse supplémentaire pour la version avec Laguiole ; alors que, pour ce qui est du pistou au basilic, nous sommes complètement tombés amoureux de la variante végétalienne !

Les pressés vont être ravis, c’est une recette minute, toute facile et toute rapide ! Surtout si vous utilisez des fonds d’artichauts surgelés (bien préférables à ceux en conserve, tant d’un point de vue nutritionnel que gustatif) ; je dois avouer que c’est ce que je comptais faire, pour gagner un peu de temps, mais tout un plateau d’artichauts m’a tendu les bras en me suppliant, alors que je faisais un petit tour au marché, alors je n’ai pas eu le cœur de les rejeter !

Pour un bocal de 20 cl :

100 g de fonds d’artichauts cuits (eau, citron)
25 g de Parmesan ou Laguiole vieux ou, version végétalienne : 10-15 g de miso
50 g d’huile d’olive
10 g d’ail (3 ou 4 gousses)
20 g de pignons (ou d’amandes grillées 10 mn : à 200°, puis 180°)
un peu de jus de citron (2 cc)
un peu de bouillon de cuisson
1 cc de sel, poivre

Si vous utilisez des artichauts frais, bien sûr épluchez-les (cette vidéo est intéressante, si vous craignez de ne savoir dompter la bête), en les disposant immédiatement dans une casserole d’eau additionnée d’un ou deux jus de citron.

Faites cuire à couvert, à petits frémissements. Oubliez toute cocotte minute, qui cuit à très haute température et ainsi détruit toutes les vitamines des aliments (je ne parle même pas du micro-ondes, qui déstructure les cellules). Egouttez-les, en conservant un peu de bouillon de cuisson.

Finissez alors d’enlever le foin, en l’arrachant à la main, tout simplement.

Il ne vous reste plus qu’à mixer ensemble tous les ingrédients (ou à les passer au Champion, c’est encore mieux), à transvaser dans un petit bocal, et à oublier au frigo quelques heures, le temps que tous les parfums se mélangent.

Délicieux sur du pain un peu grillé, avec des petites fleurettes crues de brocoli, avec les fonds d’artichauts qui vous restent … laissez parler votre imagination !