Copie_de_Blog_Val_rie_017

Verso ! Erreur lors de la sortie de poêle ! ( de l'autre côté, il y a des petites bulles adorables ! ).

Ce matin au petit déjeuner : pancakes au coulis de mûres.
Pour nous remémorer un certain bed and breakfast il y a quelques années dans le "Ring of Kerry", dans le sud de l'Irlande. Nous étions arrivés en fin de journée, tout bêtement en suivant un petit panneau artisanal au bord de la route, et nous avons été accueilli par un chien, des canards et une dame avec un panier au bras : elle était en train de cueillir des mûres dans ses haies. Je me souviens de la chambre, en fait c'était une chambre d'amis : avec des bibelots personnels, des livres, des cassettes dans un tiroir ( ben oui, des cassettes, j'ai dit qu'il y avait quelques années ! ). Le lendemain matin, au petit déjeuner, nous avons eu des pancakes au coulis de mûres. Mmmmh ...

  Ne me dites pas que ces pancakes sont trop peu sucrés ou trop secs : ils ne sont pas à déguster seuls. C'est un peu comme si vous faisiez un superbe pain maison, et que, du coup, vous le serviez comme plat unique en guise de dîner ! Ces pancakes sont une base, ils doivent être accompagnés : un coulis de fruits, de la confiture, une crème à tartiner ...

Pâte pour 6 pancakes :

2 oeufs
125 g de farine ( j'utilise de la farine de petit épeautre T65, mais sinon de la farine de blé blanche fera l'affaire )
15 cl de lait ( d'avoine ou de riz, de vache si vous préférez )
1 sachet de poudre à lever
1 cuillerée à soupe rase de miel
1 cuillerée à soupe d'huile de noisettes ( ou bien de beurre fondu )
1 pincée de sel

Faire chauffer le lait avec le miel.
Mettre la farine, la levure et le sel dans un saladier, mélanger. Ajouter les oeufs, mélanger en fouettant. Délayer peu à peu avec le lait chaud, puis rajouter l'huile de noisettes ( celle de Montegottero à Beaujeu ! ). Donner un coup de batteur électrique si besoin, de préférence avant d'avoir incorporé tout le lait ; c'est toujours mieux que d'avoir des grumeaux ! Laisser reposer au moins 1/2 heure ; c'est nécessaire dans toutes les pâtes où il y a du gluten.
Cuire les pancakes dans une poêle à blinis graissée de ghee ( avec un petit morceau de pomme de terre piqué au bout d'une fourchette, comme ça c'est uniformément étalé et on n'en met pas trop ) ; il faut faire cuire à feu très doux ( ce ne sont pas des crêpes ), et retourner avec une spatule quand il y a des bulles partout à la surface. La deuxième face nécessitera un temps de cuisson beaucoup plus court.
Servir immédiatement, accompagné du coulis de mûres.

Précisions :

En ce qui concerne la poêle à blinis, traditionnellement, les braves Irlandaises n'en avaient certainement pas, et donc utilisaient une poêle normale dans laquelle elles disposaient de petits tas de pâte ; personnellement, je n'ai jamais essayé, je me demande si cela n'a pas un peu tendance à s'étaler ! Mais forcément c'est faisable !

Pour aller plus vite, on fait la pâte la veille au soir ( elle est rapide à réaliser ), on couvre et on met au frigo pour la nuit.

Coulis de mûres :

250 g de mûres ( ou myrtilles, framboises, même surgelées vous avez le droit ! )
60 g de sucre blond ou de miel ( 1/4 du poids des fruits )

Il est extrêmement rapide à faire : disposer fruits et sucre dans une casserole ( cuisson douce ), couvrir et faire cuire extrêmement doucement, pas trop longtemps pour ne pas démolir les fruits. Ajuster ensuite en sucre, miel ou stévia.

Précisions :

L'idéal est d'utiliser une cocotte pour cuisson douce avec un thermomètre incorporé ( marque Beem, publicité gratuite ! ), de monter jusqu'à 60° et de laisser un peu refroidir, le tout sans ouvrir. C'est ce que j'utilise pour les cuissons de légumes ou fruits, le résultat est incomparable : le goût des aliments est beaucoup plus "présent" c'est indéniable, car ils ne perdent pas leurs vitamines et minéraux  divers.