Copie_de_blog_Val_rie_046

  Que c'était bon ! Pourtant, je n'avais pas beaucoup de temps à consacrer à la préparation du repas ; heureusement, il me restait encore, de mon expédition à l'Abergement, des orties, en plus toutes lavées et effeuillées d'hier ( c'est le plus long et le plus dangereux, car on n'est jamais à l'abri d'une rencontre inopinée avec une araignée traitreusement cachée ... Heureusement, hier, je n'ai été attaquée que par trois fourmis égarées ! ).
Raymond et moi adorons les orties ; c'est une plante extrêmement riche en protéines et en plein d'autres trucs encore, et très "dense" en goût. Mais manger des orties se mérite : il faut commencer par les cueillir. Nous faisons fréquemment des randonnées, mais ce n'est pas gagné pour autant car, outre le fait qu'il n'y en a pas sur tous les terrains, il faut avoir été prévoyants et avoir sur soi des gants et sacs plastiques pour les ramasser ... Et nous manquons encore de réflexe à ce sujet !
Donc, gratin. Problème : plus de Laguiole vieux ( nous allons randonner et nous approvisionner dans l'Aveyron ce week end ), donc gratin végétalien, à la levure de bière ( idée piochée chez Claire alias Cléa ! ) . La levure a le goût de fromage, mais je n'avais encore jamais essayé de la faire gratiner. Une réussite ! Accompagné de fonio vapeur : c'est une céréale toute fine et légère, en plus sans gluten, d'Afrique de l' Ouest ; non, je ne l'ai pas découverte au Burkina Faso, mais chez Satoriz ; on fait ce qu'on peut !

3 oignons
400 g d'orties
un peu de bouillon de légumes (ou de l'eau !)
ghee
lait d'avoine ( ou de vache )
crème d'avoine ( ou si vous voulez crème fleurette )
mélange à parts égales de fromage ( Laguiole vieux, Parmesan, Cantal, Comté ) et de chapelure ; ou bien levure de bière
ail
sel, poivre blanc ou muscade

Faire fondre les oignons émincés dans le ghee, ajouter les orties effeuillées et faire cuire à feu très doux à couvert. Saler. Ajouter un peu de bouillon car les orties ne rendent pas d'eau.
Donner éventuellement quelques coups de ciseaux pour quelque peu couper les orties, recouvrir d'un mélange de lait et crème liquide pour moitié ; ajuster en assaisonnement.
Disposer dans un plat à gratin généreusement aillé ( on presse 2 gousses d'ail dans le plat, et on étale uniformément ) ; saupoudrer du mélange à base de fromage ou de levure, faire gratiner dans un four préchauffé à 180°.

Copie_de_Blog_Val_rie_012

A servir accompagné d'une céréale : du fonio cuit vapeur, du quinoa, du riz, ou tout simplement des pâtes.

Cuisson du fonio :

Faire tremper le fonio dans de l'eau tiède pendant environ 1/2 heure ; porter de l'eau à ébullition et étaler le fonio dans le panier perforé supérieur, éventuellement sur un tissu fin si les trous sont trop grands. Compter à peu près 25 minutes de cuisson à couvert, en aspergeant d'un peu d'eau ( avec une cuillère ) de temps à autre.

En cas de pénurie :

Je sais, on n'a pas forcément des orties sous la main !

Pour aller plus vite de toute façon, vous pouvez les remplacer par des courgettes coupées en rondelles, cuites de la même façon, à feu tout doux et à couvert, sans rajouter de bouillon. Et ensuite faire gratiner pareillement, selon la variante végétalienne ou non.
On présentera du quinoa à la place du fonio, ce sera plus rapide.